Caravane et associés

infos diverses et téléchargements


Téléchargements :

dossier pdf Tito le facteur

fiche techniqueTito le facteur

plan de feu Tito le  facteur

extraits Tito le facteur


dossier pdf Le Dernier tour de clef

fiche technique Le Dernier tour de clef (version tente)

fiche technique Le Dernier tour de clef (version théâtre)


exemple de déroulement d’une séance « pour un autre regard »

Une tente

Nous disposons d’une tente, un outil de travail, un lieu de spectacle, un espace du possible…

Conditions : nous consulter.

Tente de l’armée française modèle 1956

(8m x 5m x 3,15m) .

Capacité d’accueil : 20 à 45 places assises selon configuration.

 


Au fil du temps :


Eté 2012

A y regarder de près, la compagnie n’était pas présente en 1947 à Avignon lors de la première « semaine d’art » initiée par Jean Vilar. Si l’on se penche davantage entre les pages du prochain festival d’Avignon  qui paraîtra à n’en pas douter au début de l’été 2012, même avec une loupe digne d’un Sherlock Holmes attentif, pas de trace non plus, en ce mois de juillet estival, de la compagnie Caravane et associés. Et pourtant nous y serons pour une semaine en début de festival avant de nous rendre à Chalon sur Saône du 19 au 22 juillet, Le Dernier tour de clef ayant été retenu dans le cadre de la programmation du festival off. Soyez vigilants, car si d’aventure, au hasard d’un cheminement spectaculaire, vous vous retrouviez sous notre tente, il y a des chances pour que nous y soyons !

 

 

 

 

 

L’autre

Un opus à venir de la compagnie prendra le chemin d’une relation intime avec  « l’autre ». Cet autre, multiple, complexe, dont nous croisons le chemin chaque jour. Cet autre qui bien souvent n’est que frôlements et qui respire à demi mot autour de nous, ici, ailleurs ou là bas. Les mots s’emmêleront encore de sons et musique. Nous ne seront cette fois-ci peut-être pas sous la tente mais plus certainement au coin des rues, des bars, chez vous peut être.

« Dans le monde total qui nous est aujourd’hui donné ou imposé, la poétique du partage, de la différence consentie, de la solidarité des devenirs naturels et culturels, (de manière singulière mais concordante, dans les diverses situations du monde, nous incline vers un rassemblement des mémoires, une convergence des générosités, une impétuosité de la connaissance, dont nous avons tous besoin, individus et communautés, d’où que nous soyons. Conjoindre les mémoires, les libérer les unes par les autres, c’est ouvrir les chemins de la relation mondiale ».

Edouard Glissant.


Hasard ? :

« Oscar inaugure le fichage biométrique »

Outil Simplifié de Contrôle des Aides au Retour

La Provence 2 octobre 2010



Comments are closed.